Le trépied de l’identité mariste

En avril dernier, une Assemblée provinciale a été convoquée, mais c’était la première fois que l’on vivait une Assemblée où une réflexion sur l’identité mariste, rassemblait frères et laïcs en tant que partenaires égaux, porteurs d’une responsabilité commune.

La méthodologie en fut une de dialogue et d’échanges, par tables rondes de 5 ou 6 participants pour en arriver à un consensus à chacune des étapes, consensus exprimé dans une phrase, un mot, une expression.

Les grandes conclusions de cette assemblée, Fr. Réal Cloutier et moi-même, nous vous les présentons aujourd’hui et sont tirées du document que nous avons concocté l’été dernier de concert avec le F. Gilles Hogue.

Une des grandes découvertes : Pour faire connaissance des maristes, il existe trois (3) chemins différents et les participants s’y sont reconnus dans leur vécu, leur expérience, leurs rencontres.

Le trépied qui constitue l’identité mariste venait de se constituer, de naître…

Pour plus de détails, lisez le rapport complet de cette Assemblée